Jour : 5 juin 2015

Domaines d’intérêt

Les membres de l’AFIA sont de profils très divers (chercheurs, ingénieurs, grands groupes, sociétés de services, enseignants, artistes, étudiants…) et multidisciplinaires – nombre des adhérents de l’AFIA s’intéressent et sont actifs dans plusieurs domaines de l’IA. Le domaine recouvert par l’IA est multiforme et regroupe des sujets aussi divers que l’ingénierie des connaissances, le traitement automatique de la langue, l’apprentissage, les systèmes multi-agents, pour n’en citer que quelques-uns. L’IA n’est pas resté un domaine isolé de l’informatique, mais s’est rapprochée de domaines divers allant de la statistique, l’analyse des données, à la linguistique et la psychologie cognitive, en passant par les bases de données… Si l’intelligence de la machine reste toujours insuffisante, les principes de l’IA sont désormais au coeur de la plupart des programmes existants, de la défense aux jeux vidéo en passant par l’art, la banque, les super-marchés, les assurances et les sciences de l’ingénieur. Les adhérents de l’association sont non seulement les spécialistes d’IA, mais connaissent également des techniques “non IA” qui se rapprochent de leurs thèmes de prédilection. Les principaux domaines d’intérêt de l’AFIA sont représentés sur le “diamant AFIA”.

diamantafia2002fr

Origines

Depuis 1989, l’AFIA constitue le point de rassemblement et d’animation de la communauté française et francophone d’intelligence artificielle. Historiquement, une fois passée la période initiale de préparation de la conférence internationale IJCAI 1993 à Chambéry, pour laquelle l’AFIA avait été créée, l’AFIA a d’abord été reconnue pour son bulletin trimestriel. Ce bulletin est l’organe de liaison avec les adhérents, c’est également un outil de fédération de notre communauté. Ceci étant, l’activité ne s’arrête pas là, bien au contraire. Nous organisons des conférences (RFIA en 2012, Plateforme IA en 2013, RFIA en 2014, Plateforme IA en 2015…), nous animons des collèges et des groupes de travail, nous représentons la communauté IA française dans notre pays, auprès des pouvoirs publics, et à l’étranger auprès de la fédération européenne d’IA, l’ECCAI. Plus généralement et comme pour toute association sans but lucratif, l’AFIA offre à ses membres l’appartenance à une communauté productrice de relations interpersonnelles riches et fructueuses.