Menu principal

Vers une borne olfactive émotionnellement empathique

Stage financé de Master de 4 à 6 mois - Marseille, DIMAG, LSIS, Aix-Marseille Université - Entreprise Picxel

Vers une borne olfactive émotionnellement empathique 

Encadrement principal : Magalie Ochs (http://www.lsis.org/ochsm/) (LSIS, DIMAG) et Axel Boidin (Entreprise Picxel : http://www.picxel.fr/)

Contexte du stage
Picxel, leader dans le développement de logiciel pour la mesure émotionnelle à partir de caméra et spécialiste de l’analyse sensorielle émotionnelle pour le parfum,  a développé une borne tactile olfactive émotionnelle, PHEEL, qui permet aux usagers : de découvrir des parfums avec une nouvelle expérience sensorielle, d’être guidés dans la recherche d’un parfum qui leur correspondrait et permet aux marques d’animer leurs points de vente et faire découvrir leurs produits tout en récupérant des données utiles sur les préférences des consommateurs.

L’objectif du stage est de participer à la mise en place et à l’expérimentation de la borne olfactive au sein du Musée International du Parfum de Grasse qui compte près de 100 000 visiteurs annuels.

La borne olfactive PHEEL est capable de détecter en temps réel les émotions exprimées par l’utilisateur lorsqu’il découvre des nouveaux parfums. L’un des objectifs du projet est de créer une borne olfactive émotionnelle capable de montrer à l’utilisateur qu’il « perçoit » ses émotions,   d’exprimer une forme d’empathie envers l’utilisateur, par exemple en imitant les expressions faciales émotionnelles de l’utilisateur.

Sujet de stage
L’objectif du stage est de déterminer comment intégrer une forme d’empathie dans la borne olfactive.

Pour ce faire, deux questions de recherche seront adressées :
(1)    comment « incarner » la borne olfactive pour lui permettre d’exprimer de l’empathie ? Doit-elle intégrer un personnage virtuel ? quel niveau de réalisme du personnage est le plus adapté à l’expression d’empathie ?
(2)    comment exprimer l’empathie à travers la borne olfactive ? quel comportement verbal et non-verbal permettra de montrer à l’utilisateur que la borne olfactive perçoit ses émotions ?

Trois différentes interfaces seront considérées, intégrant différent niveaux de réalisme : phrases simple sans aucune représentation, visage caricatural et personnage virtuel 3D humanoïde.

L’objectif du stage dans le cadre de ce projet est de définir et d'évaluer auprès d'utilisateurs de PHEEL les trois différentes interfaces (avec trois niveaux de réalisme différents) ainsi qu'une bibliothèque de comportements socio-émotionnels empathiques en accord avec le niveau d'incarnation (comportements verbales et ou non-verbales). L'évaluation sera réalisée à la fois au niveau subjectif (questionnaire) mais aussi en exploitant des mesures objectives (e.g. trafic, durée d'interaction, nombre de parfums sentis, expressions émotionnelles des utilisateurs). Cette étude permettra de définir l'interface socio-affective la plus adaptée pour une borne olfactive.

Compétences requises
Le stagiaire pourra être soit issu d’un master d’Ergonomie soit d’Informatique.  Un stagiaire en informatique devra être doté de connaissances techniques (javascript, nodejs html5, Css), algorithmiques (arbre de décision). Des compétences Photoshop, Illustrator, sur les modèles de prise de décision ou des modèles d’agents virtuels seraient un plus. Un stagiaire en ergonomie devra être capable de définir le protocole pour l’évaluation des bornes olfactive et d’analyser les résultats en utilisant des outils tels que SPSS.  Dans tous les cas, le stagiaire devra être doté d’une ouverture pluridisciplinaire.


Mots-clés
agent conversationnel animé
Établissement
LABORATOIRE DES SCIENCES DE L'INFORMATION ET DES SYSTEMES (LSIS)
13397 MARSEILLE  
Site Web
http://www.lsis.org/ochsm/
Date de début souhaitée
15/02/2017
Langues obligatoires
Français
Niveau
Bac +5
Prérequis

Le stagiaire pourra être soit issu d’un master d’Ergonomie soit d’Informatique. Un stagiaire en informatique devra être doté de connaissances techniques (javascript, nodejs html5, Css), algorithmiques (arbre de décision). Des compétences Photoshop, Illustrator, sur les modèles de prise de décision ou des modèles d’agents virtuels seraient un plus. Un stagiaire en ergonomie devra être capable de définir le protocole pour l’évaluation des bornes olfactive et d’analyser les résultats en utilisant des outils tels que SPSS. Dans tous les cas, le stagiaire devra être doté d’une ouverture pluridisciplinaire.

Durée
4 mois
Indemnité
Indémnités de stage classique
Date limite
01/02/2017
Informations de contact

Magalie Ochs magalie.ochs(at)lsis.org