Les candidatures recueillies pour être membre du CA de l’AFIA 2022 seront affichées ci-dessous au fil de l’eau.

Le vote électronique sera ouvert à tous les adhérents à partir du 16 novembre 2021 jusqu’au 26 novembre 2021 20h00.


Emmanuel ADAM (Dept. Informatique (LAMIH) – UPHF / INSA HdF)
Domaines : Systèmes Multi-Agent

Actions :
– Membre du CA de l’AFIA depuis 2017 (Resp du GT. Web&Mail).
– Membre du GT Rédaction depuis 2017.
– Coordination de la Journée RO & IA en 2020.
– Co-responsable du GT Communication de l’AfIA depuis 2021.
– Coordinateur du Collège Systèmes Multi-Agents et Agents Autonomes depuis 2021.

Parcours :
– Responsables du Master Informatique (TNSI (Technologie Nouvelle des Systèmes d’Information)) entre 2003-2011 et 2016-2019.
– Responsable Challenge RO-IA du département informatique du LAMIH depuis 2020
– Maître de Conférences en Informatique à l’Université Polytechnique Hauts-de-France depuis 2001; à l’INSA HdF depuis 2020.
– 2000 : Doctorat de l’Université de Valenciennes, Spécialité Informatique « Modèle d’organisation multi-agent pour l’aide au travail coopératif dans les processus d’entreprise : application aux systèmes administratifs complexes » (thèse réalisée au sein de l’entreprise Solvay, NOH, Bruxelles)

Associations :
– Membre de l’AfIA
– Membre du GR MACS (Modélisation, Analyse et Conduite de Systèmes dynamiques)
– Adhérent à la SIF

Enseignement de l’IA :
– Licence 3 : Recherches dans un graphe, exhaustives, par heuristiques
– Master 1 : Méthodes et outils de l’Intelligence Artificielle ; Représentation des connaissances (logiques, réseaux Bayesiens,..) ; Apprentissage (symbolique, réseaux de neurones,..) ; Résolution (Algo G, QLearning, heuristiques,..) ; Programmation de jeux (MinMax, MCTS,..)
– Master 2 : Programmation Orientée Agent (vote, négociation, coordination, stigmergie, dcsp, ..)
– La majorité de mes supports de cours/tds/tps sont en accès libres sur emmanueladam.github.io et sur emmanuel.adam.free.fr/site/

Profession de foi :
Participer à l’utilisation et la compréhension de l’IA. Membre du CA de l’AfIA depuis 2017, et impliqué dans l’aspect diffusion des information via l’animation du site, la co-édition des brèves, la relecture de bulletins, je souhaiterais poursuivre dans cet axe, faire évoluer le site, et surtout m’impliquer davantage dans l’aspect communication, pour les membres de l’AfIA et mais également pour le grand public. Illustrer plus clairement les recherches, les actions menées par les chercheurs et chercheuses, étudiants et étudiantes en thèse ou en post-doctorat, les entreprises, dans un but de diffusion mais aussi pour faciliter les actions croisées entre membres de l’AfIA et avec d’autres communautés est un des sujets sur lequel je me tiens prêt à contribuer.

Page professionnelle : uphf.fr/LAMIH/en/membre?id=adam_emmanuel


Bernard GEORGES (Société Générale)
Domaines :
– Prospective
– Systémique
– Architecture d’Entreprise
– Intelligence Artificielle (approche technique et anthropologique)

Actions :
– 2013 – 2016 : Sensibilisation à l’IA, publications, multiples présentations et conférences (public touché : plus de 10.000 personnes, dont 8.000 collaborateurs Société Générale et 2.000 externes : Fintech, écoles de commerce et d’ingénieurs, universités, entreprises, en France et à l’étranger)
– 2016 – 2021 : Contributions aux travaux sur « L’IA digne de confiance » (rédaction d’un Livre Blanc) lancés par la Commission Européenne. Publications (« Fondements de l’éthique et de la responsabilité », « L’éthique à l’ère de l’Intelligence Artificielle et des Sciences cognitives », « Une révolution des interactions – L’empathie au cœur de la banque », « L’IA : un sujet de gouvernance pour l’entreprise », etc.).
– Conférences, interventions, tables rondes (AI Paris, CHECY, Congrès HR, Mission Villani, INHESJ, Congrès des DSI, Université de Poitiers, Forum Européen de lutte contre la Fraude, Chaire de Philosophie à l’Hôpital, ANVIE, Hub France IA, ESSEC Chaire Edgar Morin, ACSEL, SKEMA BS, C2IME Région Grand Est, etc.).
– Participation au Cercle Intelligence Artificielle du CIGREF, contribution aux travaux sur l’intelligence artificielle de l’ACPR, aux réflexions éthiques du Hub France IA et aux réponses aux consultations réglementaires de la Commission Européenne sur l’IA.
– Membre du Collège industriel de l’AFIA depuis 2021.

Parcours :
– 1983 – Ingénieur civil Ecole des Ponts ParisTech (ENPC), spécialisation en économie et en finance • 1983 – Coopération (volontariat international) comme professeur de mathématiques, d’informatique et d’économie, dans une ENSI à Oran (Algérie)
– De 1985 à aujourd’hui – Société Générale
– De 1985 et 2000 – Successivement responsable d’activités d’ingénierie financière et responsable des activités de refinancement à moyen et long termes au sein de la Banque de Financement et d’Investissement
– De 2000 à 2013 – Responsable de la Maîtrise d’ouvrage stratégique (Architecture d’Entreprise) d’une partie puis de la totalité des Activités de marchés de la banque. « Catalyseur » de la révolution digitale (révolution numérique augmentée d’une révolution relationnelle)
– De 2013 à 2020 – Responsable de la Prospective stratégique. Promoteur d’une vaste campagne de sensibilisation sur l’intelligence artificielle et ses conséquences technologiques, anthropologiques et éthiques
– 2021 – Chargé de mission, spécialiste de l’Architecture d’Entreprise (stratégie et formation) et de l’Intelligence Artificielle • Je m’engage en faveur d’une prospective stratégique (centrée sur les interactions) et participative (facilitant l’appropriation par les organisations des innovations de rupture), et vulgarise la systémique (approche globale fondée sur les interactions et l’émergence de la complexité), discipline à laquelle je forme des architectes d’entreprise seniors.

Profession de foi :
Favoriser une approche inter- et transdisciplinaire de l’IA au croisement de toutes les humanités (mathématiques, sciences de la vie et de la matière, technique, SHS, philosophie, arts, etc.). Favoriser le lien et le passage de compétences entre le secteur académique et le secteur industriel sur l’IA. Promouvoir l’IA au-delà de ses thématiques les plus à la « mode » (ML, deep learning), en favorisant notamment au sein des entreprises le déploiement de plates-formes d’expérimentation d’interaction entre agents intelligents (SMA), et les agents digitaux conversationnels (fondés sur les concepts d’empathie cognitive et d’agents miroirs, etc.)


Vincent LULLY (Sens Texte Informatique Histoire (EA 4509), Sorbonne Université)
Domaines : Ingénierie des connaissances (IC), Systèmes de recommandation, Humanités numériques.

Actions :
Participant jusqu’à présent dans de divers événements organisés par l’AFIA (journées et PFIA) et envie de prendre une part active au sein de la communauté

Parcours :
– Licence en langue française à l’Université Jianghan en Chine obtenue en 2011
– Master en ingénierie de la langue pour la gestion intelligente de l’information à l’Université Paris-Sorbonne obtenu en 2014
– Doctorat de 2014 à 2018 et ATER de 2018 à 2019
– Maître de conférences en informatique à Sorbonne Université depuis 2019

Enseignement de l’IA :
– Cours d’informatique aux profils littéraires au sein de la licence « sciences du langage » et du master « langue et informatique » : humanités numériques, XML, ingénierie des connaissances, bases de données NoSQL (Neo4j et MongoDB), programmation (Python, Flask)

Profession de foi :
Merci pour votre attention sur ce profil que vous ne connaissez sans doute pas. Je suis un candidat plein de volonté et digne de confiance. Après avoir consulté attentivement l’appel à candidature, j’estime pouvoir satisfaire à plusieurs besoins spécifiés :
-besoin thématique en Ingénierie des Connaissances
-besoin fonctionnel en responsable adjoint du GT journées ou membre du comité de rédaction
-besoins stratégiques :
-s’interroger sur les questions de parité et d’inclusivité dans le domaine de l’IA : Je suis en train de développer un projet de recherche visant à améliorer l’inclusivité, étant persuadé que l’IA peut constituer une boîte à outils de lutte contre les exclusions en développant l’accessibilité pour tous aux outils numériques, domotiques et de manière plus générale à l’ensemble des outils et services de la vie quotidienne.
-renforcer les aspects liés à la pluridisciplinarité : Mon parcours académique est un témoignage de la pluridisciplinarité. J’enseigne quotidiennement l’informatique dans une faculté de lettres. Je suis au fait de l’importance de l’IA dans des formations littéraires et constate en même temps le manque de prise de conscience par bon nombre d’étudiants. Je mesure le pouvoir d’attractivité de l’IA auprès de celles et ceux qui s’estiment (souvent par méconnaissance) exclus de l’environnement numérique.
-Renforcer la dimension internationale de l’AFIA : Je suis né et j’ai grandi à l’étranger, ce qui me donne une appétence certaine quant aux échanges bipartites et à la nécessité de s’adapter aux différences culturelles. Je suis désireux de contribuer à la mise en place des interactions avec les sociétés savantes d’autres pays, notamment en Asie. Je pourrais apporter à l’AFIA ma connaissance des codes et valeurs de ces cultures.


Frédéric MARIS (IRIT, Université Toulouse 3)
Domaines :
– Planification
– Raisonnement automatique
– Satisfiabilité
– Programmation par Contraintes

Actions :
– Membre du CA de l’AFIA depuis 2016, coordinateur de son Collège Représentation et Raisonnement. Président du CP JFPDA 2015 et 2020. Co-président du comité d’organisation PFIA 2019, Comité d’organisation CP2016. Participation aux comités de pilotage PFIA 2015 et 2017, coordination des sessions de démonstrations PFIA 2015, 2017, 2018, 2019, et membre du comité de programmation PFIA 2021.

Parcours :
– Ingénieur Système, Réseaux et Sécurité (2002-2004)
– Enseignant du 2nd degré en Informatique (2004-2014)
– Doctorat Informatique (Univ. Toulouse 3, IRIT, 2004-2009)
– Chercheur associé (IRIT, 2009-2014)
– MCF Informatique (Univ. Toulouse 3, IRIT, 2014-…).

Associations :
– AFIA
– AFPC
– ACP (Association for Constraint Programming).

Enseignement de l’IA :
– Planification (M2 IA&RF, CSA)
– Techniques de Résolution de Problèmes (M1 Info)
– Encadrement de projets et Travaux d’Etudes et de Recherche en lien avec l’IA (L3 Info et M1 Info)

Profession de foi :
Mon engagement dans l’AFIA n’est pas nouveau. Quand je suis entré au CA en 2016, je proposais de contribuer à la diffusion et la visibilité de l’IA, notamment par l’organisation de conférences et de journées. Mon souhait était de faciliter les échanges entre les différentes communautés liées à l’IA et, comme permettent de l’envisager les PFIA en fédérant plusieurs d’entre-elles, je me proposais de participer au développement d’une grande conférence nationale en IA. Aujourd’hui, nous pouvons considérer que cet objectif a été atteint. Si nous prenons exemple sur PFIA 2019, dernière plate-forme organisée en présentiel, dont j’étais co-président du comité d’organisation, nous avons réuni 10 conférences nationales sur une très large part des thématiques de l’IA (APIA, CAp, CNIA, IC, JFPDA, JFSMA, JIAF, RJCIA, TALN-RECITAL et France@International), 7 ateliers, 3 tutoriels et une compétition, et nous avons pu accueillir 644 participants à Toulouse. Dans le cadre du collège Représentation et Raisonnement que je coordonne depuis 2017, l’AFIA a pu soutenir plusieurs événements comme les conférences nationales LFA, JIAF, JFPDA et JFPC, ainsi que la conférence internationale ICAPS. Nous avons également co-organisé plusieurs journées bilatérales, dont deux journées en 2021 : « Jeux & IA » co-organisée avec le GDR IA, et « Défis de l’IA » co-organisée avec le collège Apprentissage Automatique de l’AFIA (C2A) et le GT Raisonnement et apprentissage du GDR IA. Par ailleurs, je suis impliqué depuis 2015 dans la programmation des PFIA pour la coordination des sessions communes de démonstrations et posters, et membre du comité de programmation PFIA 2021. Parallèlement, et de manière complémentaire à mon engagement à l’AFIA, je suis impliqué dans le GDR IA, co-responsable de son groupe de travail MAFTEC (8 journées depuis 2016). Pour l’avenir, je souhaite continuer à porter au sein du CA de l’AFIA l’organisation d’événements en partenariat avec les organismes et associations, qui comme l’AFIA, oeuvrent pour la promotion et le rayonnement de l’IA, notamment en renforçant les relations avec le GDR IA. De plus, l’AFIA souhaitant renforcer sa dimension internationale, je me propose naturellement de poursuivre et d’élargir mon engagement dans ce sens.

Page professionnelle : irit.fr/~Frederic.Maris/


Davy MONTICOLO (Université de Lorraine, Laboratoire ERPI)
Domaines :
– IC
– Systèmes d’aide à la décision
– Apprentissage
– SMA

Actions :
– Organisateur du workshop IEEE KARE (Knowledge Acquisition Reuse & Evaluation) de 2008 à 2021
– Co-organisateur de la plateforme AFIA PFIA2018 à Nancy
– Organisateurs de plusieurs journées thématiques à l’AFIA en 2016, 2017 et 2018
– Organisateur du track “Artificial Intelligence dedicated to Innovation” dans KES 2022 (International Conference on Knowledge Based and Intelligent information and Engineering Systems)

Parcours :
– Maitre de Conférences, Université de Lorraine, laboratoire ERPI, 2010/2019
– Professeur des Universités, Université de Lorraine, laboratoire ERPI, 2019/-
– Membre du CA de l’AFIA de 2010 à 2018.

Enseignement de l’IA :
– Web Intelligence
– Innovation Numérique

Profession de foi :
Mes travaux de recherche sont dans le domaine des SMA, les systèmes de recommandation et les ontologies afin de faciliter les approches innovatives (création de nouveau produits, analyse de données dans les brevets, prédiction de tendances, etc.). J’encadre actuellement 4 thèses dans ces thématiques. J’organise plusieurs événements au niveau national et international dans le domaine de l’IA . J’ai été membre du CA de l’AFIA de 2010 à 2018 où j’ai réalisé plusieurs tâches (gestion des inscriptions, organisation de journée thématiques bilatérales avec d’autres réseau de recherche). J’ai co-organisé la plateforme PFIA à Nancy en 2018. Mes recherches ont différents champs d’application tels que les projets d’innovation, la santé, l’industrie du futur, l’éducation. Le mot IA est largement utilisé dans ces domaines mais les approches de l’IA et leurs bénéfices sont mal connus. Pour cette raison Je souhaite contribuer à promouvoir l’IA dans nos communautés et dans les groupes pluridisciplinaires. Je souhaite donc m’impliquer au sein du CA de l’AFIA afin de promouvoir les journées bilatérales avec le GT journées et en renforçant les aspects liés à la pluridisciplinarité de l’IA et de ses applications. La dimension internationale de l’AFIA me semble très importante également afin de faire connaitre notre communauté et nos actions.


Catherine ROUSSEY (INRAE centre ARA)
Domaines :
– Applications de l’Intelligence Artificielle, méthodologie, évaluation
– Web sémantique
– Représentation des connaissances, extraction et gestion des connaissances
– Capteurs intelligents

Actions :
– Je participe depuis plus de 10 ans aux évènements de l’AFIA par le biais principalement des Journées francophones d’Ingénierie des Connaissances (IC) dont j’ai été à la fois présidente du comité d’organisation en 2014 [https://hal.archives-ouvertes.fr/IC_2014] et du comité scientifique en 2017 [https://hal.archives-ouvertes.fr/IC_2017/].
– J’ai coanimé de 2009 à 2018 l’atelier recherche d’information sémantique (RISE) [https://sites.google.com/site/frenchsemanticir/home]
– Depuis trois ans, je participe aux GDR IA et Madics par la coanimation d’évènements autour du raisonnement symbolique: ROD [https://hal.inrae.fr/hal-02608565] et Roced [https://www.irit.fr/ROCED/].
– Je participe à 3 projets ANR en cours qui développent des solutions pour l’agriculture numérique à l’aide des technologies web sémantique D2KAB [www.d2kab.org], Coswot [https://coswot.gitlab.io/] et Foosin [https://foosin.fr/en/].
– Je suis co-éditrice d’un numéro spécial agriculture numérique pour la revue ouverte d’intelligence artificielle [https://roia.centre-mersenne.org/page/numeros-speciaux-en-cours_fr/] à paraître prochainement.

Parcours :
– depuis 2020 Chargée de Recherche INRAE, centre ARA, dans l’équipe SI-Agri-environnementaux communicants (COPAIN), Unité de Recherche TSCF suite à la fusion INRA / Irstea.
– 2012-2020 Chargée de Recherche Irstea, centre de Clermont-Ferrand, dans l’équipe SI-Agri-environnementaux communicants (COPAIN), Unité de Recherche TSCF.
– 2009-2012 Délégation puis détachement au Cemagref, centre de Clermont-Ferrand, dans l’équipe SI-Agrienvironnementaux communicants (COPAIN), Unité de Recherche TSCF.
– 2002-2012 Maître de Conférences à l’Université de Lyon : rattachée au Département Informatique de l’IUT A de Bourg-en-Bresse, Université Lyon 1 et au Laboratoire d’Ingénierie des Systèmes d’Information (LISI) devenu Laboratoire d’InfoRmatique en Image et Systèmes d’information (LIRIS UMR CNRS 5205) en janvier 2003.

Enseignement de l’IA :
– Depuis 2019 cours théorique d’1h30 à Ecole Doctorale Science Pour Ingénieur de Clermont-Ferrand (ED SPI): Introduction à la formalisation des connaissances sous forme d’ontologie.
– Intervention ponctuelle dans différents séminaires de INRAE sur l’usage des technologies web sémantique auprès des ingénieurs et chercheurs de l’INRAE (séminaire du réseau InOvive et séminaire SysInfo).

Profession de foi :
Je candidate pour intégrer le collège Science de l’Ingénierie des Connaissances. Mon objectif est de faciliter la collaboration et les échanges entre les scientifiques de la recherche académique (CNRS, INRIA, …) et ceux de la recherche appliquée menée dans les EPST comme INRAE. La recherche appliquée n’est pas qu’un terrain de jeu pour la recherche académique en proposant des cas d’usages réalistes et en éprouvant les limites des solutions développées, elle résout des problématiques complexes non identifiées par la recherche académique. La politique d’ouverture des données de la recherche menée depuis quelques années devraient faciliter le partage des jeux de données pour mettre en place des benchmarks. Mais la donnée seule sans expertise pour évaluer son utilité n’a pas d’intérêt, il faut non seulement partager les données et les modèles mais construire des communautés capables de comprendre et d’évaluer les résultats produits par l’IA. L’agriculture numérique évolue rapidement pour intégrer différentes solutions d’Intelligence Artificielle, les scientifiques jeunes ou expérimentés au besoin de formations de qualité pour intégrer ces nouveaux paradigmes. J’œuvrerais pour que l’Afia et son site web deviennent un lieu d’échange sur les formations existantes, les sujets de stage ou d’offre d’emploi, les profils des jeunes diplômés. Dans la mesure du possible, j’œuvrerais pour qu’il existe une collaboration plus étroite entre le GDR IA et l’AFIA.


Fatiha SAÏS (LISN (CNRS), Université Paris Saclay)
Domaines :
– Web sémantique
– Liage de données
– Fusion de données
– Découverte de connaissances dans les données graphes
– Raisonnement symbolique.

Actions :
– Depuis 2019 : Coordination scientifique du projet PSPC Aida [2019-2023] financé par BPI France à hauteur de 32 Millions d’euros en partenariat avec IBM, SOFTEAM, DecisionBrain, STET et impliquant l’université Paris Saclay,
CentraleSupelec, le CEA et l’ENS. L’objectif du projet : infusion des technologies d’IA dans les processus métiers des entreprises.
– Depuis 2021 : Animation de l’atelier ROCED (raisonner sur les données complexes, hétérogènes et évolutives) soutenu par les GDRs Madics et IA
– Depuis 2020 : Animation du thème « Data management, knowledge representation and reasoning » du Labex Digicosme dans le périmètre Paris Saclay
– Depuis 2021 : Animation du groupe de travail « de la Donnée à la Connaissance »
– 2019-2020 : Animation de l’action RoD (raisonner sur les données) soutenue par les GDRs Madics et IA
– Depuis 2020 : co-responsable de la Mention Informatique regroupant 15 parcours de master 1 et 2 de l’Université Paris Saclay impliquant l’UVSQ, l’Université d’Evry, CentraleSupelec et l’ENS Paris Saclay.

Parcours :
– 2019 : HDR (Habilitation à Diriger des Recherches) en informatique de l’Université Paris Sud, Orsay. Intitulé : Knowledge Graph Refinement : Link Detection, Link Invalidation, Data Enrichment and Key Discovery
– 2007 : Doctorat en Informatique de l’Université Paris Sud, Orsay. Intitulé : Intégration Sémantique de Données guidée par une Ontologie. Encadrantes de thèse : Marie-Christine Rousset et Nathalie Pernelle
– 2003-2004 : Master 2 recherche, Parcours I3 (Information, Interaction, et Intelligence) de l’Université Paris Sud, Orsay. Intitulé : Transformation d’informations structurées en documents XML guidée par une ontologie.
– 2001-2003 : Licence et Maîtrise d’Informatique de l’Université Aix- Marseille 1.

Enseignement de l’IA :
– Depuis 2020 – Parcours Science de données du master 2 informatique de l’Université Paris Saclay : responsable de deux cours de 21 heures en anglais « Knowledge Discovery in Graph Data » et « Web of Data »
– En 2020 – Parcours Science de données du master 2 informatique de l’Université Paris Saclay : responsable du cours de 21 heures en anglais « Introduction to Semantic Web and ontologies »
– 2019 – Panorama de l’IA organisé par le CNRS pour des salariés de différentes entreprises et organismes de recherche : cours de 3h sur « Introduction au Web Sémantique et ses applications »
– 2014 – 2019 – Master Data and Knowledge co-accrédité par l’Université Paris Sud et Télécom ParisTech : co-responsable d’un cours de 21h en anglais « Information intégration : Liage de données et découverte de connaissances »
– 2009 – 2018 – Master ISI du département MIDO de l’université Paris Dauphine : intervention pour 6h de cours « Liage et fusion de données » dans le module « Web Sémantique »
– 2011 et en 2013 – 4ème année d’ingénieurs à Polytech ParisSud : responsable du cours de 32h « Introduction à l’IA : contraintes et résolution de problèmes »
– 2007 à 2014 – Master I3 (Information, Interaction et Intelligence) de l’université Paris Sud : cours de 6h sur l’intégration sémantique de données.

Profession de foi :
Je vous présente ma candidature au CA de l’AFIA. En 2020 j’ai été promue Professeure en Informatique à la faculté des sciences de l’université Paris Saclay, après avoir occupé un poste de Maître de Conférences à l’IUT d’Orsay (2008 à 2020). J’effectue mes activités de recherche dans l’équipe LaHDAK (données et connaissances hétérogènes) du laboratoire LISN 1 que je co-dirige depuis 2019. Mon domaine de recherche se situe à la croisée de la gestion de données et de l’intelligence artificielle. Mes principaux travaux concernent la gestion de l’identité dans le Web de données impliquant à la fois la détection de liens d’identité, leur invalidation et la fusion de données liées tout en étant guidé par les axiomes déclarés dans les ontologies. Je travaille également depuis plus de 10 ans sur la problématique de la découverte de connaissances telles que les clés, les expressions référentielles et les règles causales, à partir de graphes de connaissances. Ces travaux ont souvent été validés sur des données réelles issues du Web mais aussi de partenaires dans le cadre de projets tels que l’INRAE, l’INA et l’IGN. Durant ma carrière, j’ai été impliquée dans plusieurs actions de responsabilité et de coordination de projets de recherche ce qui m’a permis d’acquérir une expérience et une vue plus globale de ce qu’est la recherche scientifique dans mon domaine, en particulier, et en IA de façon plus générale. A travers ces actions j’ai pu être convaincue de l’importance de la pluridisciplinarité pour faire émerger de nouvelles questions de recherche et leur apporter des solutions innovantes et originales. Par ailleurs, de part mon expérience d’animation scientifique en termes d’organisation d’ateliers et de séminaires scientifiques au niveau national dans les communautés ingénieries des connaissances, EGC et dans les GDR MADICS et IA j’ai pu être convaincue de l’importance de la mise en relation de différentes thématiques pour la création de nouvelles synergies et pour la fertilisation de travaux de recherche. Enfin, grâce à mon expérience de collaboration et d’encadrement j’ai pu apprécier la dimension internationale et humaine apportant une diversité extrêmement enrichissante du travail de chercheur. Faire partie du CA de l’AFIA est une opportunité pour moi de participer encore plus activement aux actions de promotion de l’IA en France et à l’international.


Ahmed SAMET (INSA Strasbourg, ICUBE)
Domaines :
– Fouille de données
– modélisation des données incertaines
– Applications industrie 4.0

Actions :
– Chair de programme pour la conférence KES2021
– Chair de programme pour la conférence ICDEc 2020

Parcours :
Depuis Septembre 2017 : Maître de conférences à l’Institut National des Sciences Appliquées Strasbourg. Laboratoire ICUBE
– 2017-2017 Post-doc à Oxford Brookes University (UK)
– 2016-2017 Post-doc à l’IRISA. Équipe LACODAM
– 2015-2016 Post-doc à l’Université de technologie de Compiègne. Laboratoire BMBI
– 2011-2014 Doctorant Université d’Artois. Laboratoires LGI2A.

Enseignement de l’IA :
Mes enseignements relatifs à l’IA sont donnés aux étudiants du master de Sciences des données et systèmes complexes (SDSC) de l’université de Strasbourg. Par ailleurs, j’enseigne les sciences de données appliquées à l’industrie pour les étudiants en formation d’ingénieur Informatique et Réseaux Option SDIA : Science des Données et Intelligence Artificielle

Profession de foi :
J’ai bénéficié de quelques expériences d’organisation d’évènements scientifiques comme la conférence KES2021 tenu en Pologne. Fier de cette expérience, j’ai accepté l’organisation et la gestion des journées tutoriels pour la conférence PFIA2022. Ma candidature au bureau de l’AFIA vise donc à contribuer à l’organisation de PFIA dans les années à venir en soutient à l’équipe organisatrice actuelle. Par cette candidature, je souhaite également confirmer mon engagement auprès de la communauté de l’IA Française et participer à son essor en contribuant aux réflexions menées au CA de l’AFIA pour promouvoir et favoriser le développement de l’Intelligence Artificielle en France.

Page professionnelle : ahmed.samet.free.fr


Isabelle SESÉ (Ecole Nationale Supérieure de Cognitique)
Domaines :
– Cognitique
– Intelligence Artificielle

Actions :
– Je suis trésorière de l’AFIA depuis 1 an.

Parcours :
Une expérience comme contractuelle de 1988 à 1995, m’a permis de m’approprier l’univers de l’enseignement supérieur et de la recherche sous différentes fonctions (scolarité, finances, administratives). Depuis 1996, je suis responsable administrative et finances dans des laboratoires de recherche et depuis 2003 à l’école nationale supérieure de cognitique. J’ai participé à l’élaboration du dossier de reconnaissance de la Cognitique comme discipline d’ingénieur.

Profession de foi :
Je souhaite continuer à m’investir dans mon travail de Trésorière de l’AFIA et candidate au CA de l’AFIA 2022