Vous intégrerez une équipe de six ingénieurs-docteurs régulièrement accompagnés de post-doctorants, doctorants et stagiaires, spécialisée dans l’évaluation et la qualification des systèmes d’intelligence artificielle. Cette équipe est historiquement reconnue pour son expertise dans l’évaluation des systèmes de traitement automatique du langage naturel et le poste proposé doit contribuer à renforcer cette expertise dans un contexte de forte dynamique de croissance.

Depuis quelques années, l’équipe s’est diversifiée en termes de domaines d’application de son expertise d’évaluation des intelligences en traitant de sujets tels que les dispositifs médicaux, les robots industriels collaboratifs, les véhicules autonomes, etc. L’équipe capitalise sur les savoir-faire à la fois divers et ciblés de ses experts (TAL, imagerie, robotique, etc.) afin d’apporter conjointement une solution satisfaisante à la question de l’évaluation et de la certification des systèmes intelligents, condition impérative de leur acceptabilité et faisant l’objet aujourd’hui d’une attention prioritaire des pouvoirs publics.

C’est dans le cadre de la mise en place progressive d’un centre d’évaluation des systèmes intelligents à vocation nationale et internationale qu’elle cherche à accueillir les meilleurs profils de chaque spécialité de l’IA. Les missions principales de ce futur centre sont le développement de nouveaux protocoles d’évaluation, la qualification et la certification de systèmes intelligents, l’organisation de challenges (campagnes de benchmarking), la mise à disposition de ressources expérimentales, le développement et l’organisation du secteur d’activité et la définition de principes, politiques, doctrines et normes à cet effet.

En tant qu’ingénieur-docteur de recherche en TAL, votre champ d’intervention prioritaire sera le traitement de la langue (texte et parole). Vous pourrez également être amené.e à intervenir dans d’autres domaines du traitement de l’information (par exemple sur le traitement de l’image dont la reconnaissance optique de caractères), puis au-delà en fonction des priorités et de vos propres compétences et affinités.

Le poste est évolutif sur le moyen et le long termes en ce qu’il vise à la formation d’experts techniques de stature au moins nationale et ayant vocation à mener eux-mêmes la politique de croissance et de tutelle de leur spécialité, sous réserve du cadre réglementaire et d’orientations générales du LNE ou de ses donneurs d’ordres.

Dans un premier temps, vous couvrirez les missions suivantes :

- Contribution à la R&D et aux actions structurantes (60%) :

Inventaire technique et commercial du besoin et de l’offre, priorisation des marchés et champs techniques à investir

Identification et définition des grandeurs à mesurer, des métriques afférentes, des protocoles d’évaluation et des moyens d’essais nécessaires

Structuration des données de la discipline (TAL) au sein de référentiels et selon des nomenclatures à bâtir

Programmation et conduite d’essais à des fins expérimentales, de recherche itérative et d’étalonnage

Constitution et animation d’un réseau de chercheurs des secteurs public et privé, national et étranger, en appui aux présentes missions

Contribution au montage et à l’exécution de projets de recherche nationaux et européens et de coopérations internationales

Participation aux travaux de planification du LNE : investissements, RH, budgets annuels, perspectives pluriannuelles

Publication et présentation des résultats scientifiques

Encadrement éventuel de doctorants, post-doctorants, stagiaires

- Contribution aux prestations commerciales en TAL (40%) :

Ingénierie linguistique générale (manipulation des données, analyse statistique, etc.)

Prise en charge du besoin client et reformulation dans le cadre d’une offre technique et commerciale

Organisation des tâches pour la réalisation de la prestation, estimation des ressources nécessaires, négociation

Réalisation de ces tâches en coordination avec l’équipe

Production/rédaction des livrables

Présentation des résultats au client

 

Profil :

Vous êtes titulaire soit d’un doctorat, soit d’un diplôme d’ingénieur avec un minimum de trois ans d’expérience professionnelle, en informatique ou en sciences du langage, avec une spécialisation en traitement automatique de la langue (TAL) et plus généralement en intelligence artificielle. Les expériences professionnelles ou académiques passées en développement et/ou test logiciel, en analyse statistique, ainsi qu’en traitement de la parole ou de l’image seront particulièrement appréciées.

Vous disposez également d’un bon niveau d’anglais et de programmation (C++ et/ou Python), ainsi que d’une expérience en utilisation de Linux.

Dans le cadre de votre prise de poste, vous pourriez être amené.e à suivre des formations complémentaires (par exemple en intelligence artificielle et en cybersécurité).

Vous saurez être à l’initiative, en disposant d’une large autonomie et d’un potentiel de créativité vous permettant d’occuper pleinement votre espace de responsabilité dans un objectif d’excellence. Vous êtes capable de défendre un leadership de par la qualité et la clarté de vos argumentaires.

Déplacements fréquents en région parisienne (une fois par semaine), en province (une à deux fois par mois) et occasionnels dans le monde (une fois par trimestre) dans le cadre de prestations, réunions ou conférences.

 


Mots-clés
traduction automatique; traitement automatique de langue
Établissement
LABORATOIRE NATIONAL DE METROLOGIE ET D'ESSAIS
78690 TRAPPES CEDEX  
Site Web
https://www.lne.fr/
Langues obligatoires
Anglais; Français
Type de contrat
CDI
Type de poste
Ingénieur
Salaire indicatif
A partir de 35K€ / an
Date limite
21/12/2019