Auteur : Engelbert Mephu Nguifo

Compte rendu PDIA 2017

La 4e journée Perspectives et Défis de l’Intelligence Artificielle (PDIA 2017) s’est tenue le 6 octobre 2017 à Paris, à l’Université Paris Descartes. Cette édition visait à offrir un panorama
des langages, algorithmes, outils, plateformes disponibles permettant d’implémenter des fonctionnalités d’intelligence artificielle. Elle a connu un franc succès avec 94 participants,
académiques et industriels.

Cette journée était organisée par Pierre Zweigenbaum (CNRS, Vice-Président de l’AFIA), Catherine Faron-Zucker (Université Nice Sophia Antipolis, Coordinatrice du Collège Science de
l’Ingénierie des Connaissances de l’AFIA) et Engelbert Mephu Nguifo (Université Clermont  Auvergne). Elle a été ouverte par Pavlos Moraitis (Université Paris-Descartes, Directeur du
LIPADE) et Benoît Leblanc (Chargé de mission IA MESRI DGRI). Marc Schoenauer (Inria, expert auprès de Cédric Villani, chargé de mission par le Premier Ministre pour une Stratégie
Nationale sur l’IA) a présenté la Stratégie Nationale sur l’Intelligence Artificielle en cours d’élaboration, et Yves Demazeau (CNRS, Président de l’AFIA) a présenté les activités et
perspectives de l’AFIA.

La journée proprement dite a débuté par un hommage à Alain Colmerauer, le père du langage de programmation Prolog, par Vincent Risch (Aix-Marseille Université). Six orateurs se sont
ensuite succédé, en ciblant différents champs de la discipline :

Christophe Lecoutre (Université d’Artois) a abordé le problème de la représentation des problèmes combinatoires sous contraintes, que ceux-ci soient simples (par exemple, CSP pour
Constraint Satisfaction Problem) ou de nature stochastique, quantifiée, distribuée, etc. Il a introduit l’API de modélisation MCSP3 dont la prise en main est facilitée par l’usage d’un
langage mainstream (Java 8). L’API permet la compilation d’un modèle et d’un jeu de données en une instance de problème au format XCSP3 qui est un format « intermédiaire » préservant
la structure des modèles. A ce jour, une dizaine de solveurs (Choco, Mistral, Sat4J, Oscar, …)  reconnaissent XCSP3 comme format d’entrée.

Olivier Corby (Inria) a abordé la question de la recherche sémantique sur le Web. Il a présenté les principaux langages du Web de données – RDF, RDFS et SPARQL – et leur utilisation
conjointe et moteurs de recherche sémantique. Il a ensuite passé en revue certains des autres langages existants. Finalement, il a présenté différents moteurs de recherche sémantique
disponiblers qui implémentent ces langages.

Sylvie Desprès (Université Paris 13) a abordé la question de la gestion des ontologies. Elle a défini la notion d’ontologie formelle, puis les activités afférentes à la gestion de ces ontologies
et des outils disponibles pour les mener à bien. L’approche de l’exposé a consisté à considérer une activité particulière, les outils disponibles pour la réaliser et un exemple illustrant
l’utilisation de l’un des outils présentés. Elle a conclu sur la variété des outils existants, et l’absence d’un couteau suisse permettant de mener à bien l’ensemble des activités.

Olivier Boissier (Mines Saint-Étienne) a présenté un panorama des outils et langages pour la programmation d’applications multi-agents. Après une rapide introduction sur les principaux
concepts des systèmes multi-agents, il a donné un aperçu des types d’application cibles. Puis il a présenté les outils et langages de programmation pour le développement de systèmes
socio-techniques et pour le développement de simulations multi-agents. Gaël Varoquaux (Inria) a présenté un panorama rapide de bibliothèques logicielles libres pour
l’apprentissage statistique. Il a commencé par définir l’apprentissage statistique à partir de différents cas d’applications et de types de données. Puis il a mis en évidence les liens et
différences entre différents outils : R, Spark, scikit-learn, Keras, Caffe, tensorflow, pytorch. Finalement, il a présenté plus en détail l’écosystème Python et scikit-learn, auquel son équipe
contribue fortement.

Thierry Hamon (Université Paris 13) a aboré la question du traitement automatique des langues. Il a présenté les principales étapes d’analyse de données textuelles (étiquetage
morphosyntaxique, analyse syntaxique, détection de termes, détection d’entités et de relations, …) et les ressources sur lesquelles elles s’appuient. Pour chacune, il a indiqué un
éventail d’outils disponibles.

Laurent Simon (Université de Bordeaux) a abordé la question de la résolution du problème SAT, archétype des problèmes NP-Complets. Malgré une impossibilité théorique forte, les
progrès pratiques observés ces dernières années permettent de résoudre des problèmes de taille industrielle, jusque-là hors d’atteinte. Dans cet exposé, il a présenté les progrès obtenus
et donné quelques clés permettant de comprendre comment de telles avancées ont été possibles. Il a discuté les limites des approches proposées et expliqué pourquoi les outils
actuels résistent, paradoxalement, à toute explication simple.

EGC&IA 2018

Cette troisième journée EXTRACTION ET GESTION DES CONNAISSANCES et INTELLIGENCE ARTIFICIELLE réunit les deux communautés autour du thème des « DONNEES PERSONNELLES, VIE PRIVEE ET ETHIQUE ». À l’ère de Big Data, chaque utilisateur de notre monde hyper-connecté laisse derrière lui une myriade de traces numériques tout en effectuant ses activités quotidiennes.

L’objectif de la journée est d’encourager les discussions et les recherches fondées sur des principes qui conduiront à l’avancement de l’analyse des données personnelles, du développement des services personnels, de la protection de la vie privée, du respect de l’éthique, de la protection des données et de l’évaluation des risques liés à la vie privée.

Date : 23 janvier 2018
Lieu : Auditorium de la MSH Paris Nord, 20 avenue George Sand 93210 Saint-Denis

Programme
13h00        Présentations de l’AFIA, par Yves Demazeau (Président de l’AFIA) et de EGC par Fabrice Guillet (Président de EGC).
13h20        Présentation de la journée par Jérôme Azé (Université de Montpellier) et Thierry Charnois (Université de Paris 13).
13h30        « Contexte juridique de la circulation internationale des données personnelles » par Annie Blandin (Telecom Bretagne Brest).
14h30        Pause
15h00        « A declarative approach to linked data anonymization » par Angela Bonifati (Université Lyon 1), Rémy Delanaux, Marie-Christine Rousset et Romuald Thion.
15h30        « Co-clustering for differentially private synthetic data generation » par Tarek Benkhelif (Oranges Labs Meylan), Françoise Fessant, Fabrice Clérot and Guillaume Raschia.
16h00        « Système de gestion de l’obsolescence dans une base d’informations personnelles » par Salma Chaieb (Université de Valenciennes et du Hainaut Cambrésis), Véronique Delcroix, Ali Benmrad et Emmanuelle Grislin.
16h30        Pause
17h00        « Traitement Automatique des Langues et Ethique » par Karën Fort (Université Paris-Sorbonne).
18h00        Clôture

Organisation
Cet événement est organisé par Jérôme Azé pour l’Association Française pour l’Intelligence Artificielle (AFIA) et Thierry Charnois pour l’Association Extraction et Gestion des Connaissances (EGC).

Inscriptions
L’atelier se tient dans le cadre de la conférence EGC 2018. Les inscriptions se font sur le site de la conférence (https://egc18.sciencesconf.org/resource/page/id/20).

Compte rendu de la deuxième journée RI-IA

Cette journée constitue la 2ème rencontre entre chercheurs en Intelligence Artificielle (IA) et en Recherche d’Information (RI). La première visait à mettre en évidence les problématiques
communes et les approches proposées venant de l’une ou l’autre communauté. Cette 2ème journée a été plus focalisée sur les connaissances et a porté sur la représentation de
connaissances d’une part avec la modélisation de connaissances en domaine de spécialité par des ontologies, l’extraction d’information à partir de documents en vue de construire des
ressources, d’autre part leur utilisation avec l’annotation sémantique de documents et l’utilisation de connaissances pour des tâches de recherche d’information et enfin leur intégration et
apprentissage dans des modèles neuronaux.
Dans le contexte actuel où le deep learning montre tout son intérêt pour le traitement de l’information, nous avons donné une attention particulière à l’apprentissage de représentations et
leurs liens avec des ressources structurées (ontologies, réseaux lexicaux, taxonomies, etc.).

Dates : 12 décembre 2017
Lieu : MSH Paris Nord (20 av George Sand, 93210 St-Denis la Plaine)
Organisatrices de la journée : Brigitte Grau (LIMSI-CNRS), Haïfa Zargayouna (LIPN, UMR CNRS, Université Paris 13)
Site Web : https://ia-ri.sciencesconf.org/
Thème de la journée : Connaissances

Le compte rendu global peu être téléchargé ICI.

APPEL A PARTICIPATION JOURNEE COMMUNE AFIA-ARIA

APPEL A PARTICIPATION JOURNEE COMMUNE AFIA-ARIA
Paris,  12 décembre 2017
Maison des Sciences de l’Homme Paris Nord (Auditorium)
Journée Intelligence artificielle et Recherche d’Information
Les inscriptions se font sur https://ia-ri.sciencesconf.org/. L’inscription est gratuite mais obligatoire.
Elle inclut la participation aux pause-café. Le repas sur site n’est garanti que pour les 50 premiers inscrits.
Programme
**********
9h-9h20 : accueil et ouverture de la journée
9h20-9h40 : Présentations de la journée et des associations ARIA et AFIA (Brigitte Grau, Haïfa Zargayouna, Yves Demazeau)
9h40-10h40 : Volker Tresp  (Ludwig Maximilian University of Munich)  “Learning with Knowledge Graphs: From Medical Decision Support to Human Perception and Memory”
10h40-10h45 : Présentation posters
  • Nathalie Neptune (IRIT UMR5505, Toulouse), Josiane Mothe (IRIT UMR5505, Toulouse) “Fouille de publications scientifiques pour une analyse bibliométrique de l’activité de recherche sur la déforestation”
  • Fatma Chamekh (De Vinci research center-ESILV) “Les plateformes sémantiques : une étude empirique”
  • Elie Guàrdia Sebaoun (Cdiscount) “Classification D’images Pour La Catégorisation De Produits Sur Un Site De E-Commerce”
  • Yuliya Korenchuk (LILPA, université de Strasbourg) “Défis de l’enrichissement et du peuplement multilingue d’une ontologie à partir de corpus”
10h45-11h20 Pause café/poster
11h20-12h20 : Jean Charlet (LIMICS, UMPC INSERM AP-HP) “R.I. et ontologies en médecine : retour sur 5 expériences”
12h20-12h40 : Meryl Bothua, Laurent Pierre (EDF R&D) “Application d’une méthode d’IA sur du texte : test de l’apport de Word2Vec sur des comptes rendus de maintenance pour la constitution semi-automatique de ressources lexicales.”
12h40-13h00 : Thomas Perrais (Proxem R&D) “Construction de Thésaurus assisté par Machine Learning”
13h-14h15 Déjeuner
14h15-15h15 Patrick Gallinari (LIP6, UPMC) “Learning multimodal word representations: visual grounding and VQA (Visual Question Answering)”
15h15-15h35 : Catherine Roussey (Irstea, Clermont Ferrand) “Annotation sémantique d’un corpus pour les besoins agronomiques”
15h35-16h35 Vincent Claveau (IRISA-CNRS) “Traitement automatique des langues pour la recherche d’information et vice versa”
16h35-17h00 Pause café /poster
17h00-18h00 Adeline Nazarenko (LIPN UMR 7030, Université Paris 13)  “Entre annotation et recherche d’information sémantiques, les défis de l’accès à l’information juridique.”
18h clôture
Vous pouvez télécharger le programme complet ICI

MACS & IA 2017

L’Association Française d’Intelligence Artificielle (AFIA) et le groupe de travail Intelligent Manufacturing & Services Systems (IMS2) du GDR Modélisation, Analyse et Conduite des Systèmes dynamiques (MACS) organisent une journée commune CONDUITE DES SYSTEMES DYNAMIQUES ET IA.

Le contrôle de systèmes complexes tels que les systèmes de production nécessite l’assistance d’une IA plus en plus répartie au niveau des ressources (machines, ..) et des produits (intelligents). L’intégration de ces entités intelligentes au sein d’un système réel (intégrant des opérateurs humains) avec lequel elles communiquent forme un système cyber-physique.

Cette journée, organisée conjointement aux 24ème journées STP (Sciences et Techniques de la Production) du GdR MACS, sera fondée sur des interventions se situant dans l’intersection de l’IA et du domaine du contrôle du comportement dynamique des systèmes de production de biens et de services.

date : Jeudi 9 Novembre 2017                                                          Lieu : Nancy (Université de Lorraine)

Organisation

Cet événement est organisé par William Derigent & Olivier Cardin pour  le GdR Modélisation, Analyse et Conduite des Systèmes Dynamiques (MACS) et par Emmanuel Adam pour l’Association Française pour l’Intelligence Artificielle (AFIA)

Programme de la journée : de 9h à 10h : Conférence plénière invitée du STP-MACS : Detlef Zühlke, « Utilisation de l’internet des objets dans les systèmes de production »
10h15 à 10h30 : Collation
10h15 à 10h30 : Présentations de l’Association Française pour l’Intelligence Artificielle, par Yves Demazeau (Président de l’AFIA) et du GDR-MACS par André Thomas (Membre du Comité de Direction).
10h30 à 11h15 : « L’autonomie dans la prise de décision » : Olivier Cardin (Université de Nantes, LS2N UMR CNRS 6004) – Damien Trentesaux (Université de Valenciennes, LAMIH UMR CNRS 8201) (Téléchargement des slides)
11h15 à 12h00 : « Modèle multi-agent d’inspiration physique pour la conduite de véhicules autonomes » : Franck Gechter (Université de Technologie de Belfort-Montbéliard, SeT EA CNRS 3317) (Téléchargement des slides)
12h00 à 12h45 : « Les mécanismes de prise de décision en contexte distribué  » : Hind Bril (Université de Lorraine, CRAN UMR CNRS 7039) – Fouzia Ounnar (Aix-Marseille Université, CRET-LOG) (Téléchargement des slides)
12h45 à 13h45 : Pause Déjeuner
13h45 à 13h50 : Petite Collation
13h50 à 14h35 : « MECSYCO : une plateforme pour la co-simulation de systèmes cyber-physiques » : Vincent Chevrier (Université de Lorraine, LORIA UMR CNRS 7503),(Téléchargement des slides)
14h35 à 15h20 : « La gestion de la myopie en architecture distribuée  » : William Derigent (Université de Lorraine, CRAN UMR CNRS 7039) – Emmanuel Adam (Université de Valenciennes, LAMIH UMR CNRS 8201) (Téléchargement des slides)
15h20 à 16h05 : « De l’ingénierie des collectifs cyber-physiques pour les Systèmes de Productions Distribués » : JeanPaul Jamont (Université de Grenoble, LCIS EA CRNS 3747) (Téléchargement des slides)
16h05 à 16h15 : Cloture

Inscription

L’inscription est gratuite mais obligatoire, à prendre auprès de emmanuel.adam@univ-valenciennes.fr

Le déjeuner est offert (dans la limite des places disponibles)

Programme complet à télécharger ICI

Compte-rendu 3ème conférence APIA 2017

Par  Sandra BRINGAY LIRMM-CNRS-UM, UMR 5506 Université Paul Valéry Montpellier 3

La Plateforme Française d’Intelligence Artificielle a accueilli la troisième conférence sur les Applications Pratiques de l’Intelligence Artificielle (APIA 2017) les 3 et 4 juillet 2017 à Caen.

Les recherches en Intelligence Artificielle (IA) menées ces dernières années ont abouti à des résultats prometteurs. L’IA se trouve au cœur de nombreuses applications, très performantes, qui révolutionnent notre vie quotidienne et d’autres très prometteuses sont en passe de le devenir.

Le premier objectif de la conférence a été de faire un tour d’horizon des applications concrètes qui couronnent de succès l’opérationnalisation de l’IA. Quelles sont les applications qui s’appuient sur de l’IA ou qui nécessitent de l’IA ? Du système de surveillance militaire au système d’aide au diagnostic médical, du climatiseur à l’assistant personnel, du système d’aide à la conduite à l’analyse de données massives, etc., les applications sont nombreuses. Qu’elles soient industrielles, sociétales, économiques, politiques, environnementales, artistiques ou autres, la conférence a été l’occasion de présenter des applications concrètes et des travaux dont l’objet d’étude n’est pas uniquement des cas de laboratoire. Lire la suite

Journée « Jeux Informatisés et IA » 2017

La journée « Jeux Informatisés et IA » des PFIA 2017 fait suite au succès du premier atelier « Jeux Vidéo et IA » des PFIA 2015 qui avaient eu lieu à Rennes sur une demi-journée. Cette journée était un événement co-financé par l’AFIA et le préGDR IA.

La journée « Jeux Informatisés et IA » a remporté un franc succès avec une quarantaine de participants. Elle a eu lieu suite au numéro spécial « L’IA des jeux informatisés » de la Revue d’Intelligence Artificielle (volume 31, numéro 3/2017).

La journée a commencé par une courte ouverture d’Yves Demazeau présentant l’AFIA, qui a ensuite laissé la parole à Stéphane Nicolet de l’Université Paris 2 Panthéon-Assas, le premier intervenant invité pour nous parler de Stockfish, le meilleur programme actuel jouant aux Échecs. Après un rapide historique de l’IA pour les Échecs, Stéphane Nicolet nous a expliqué le mode de développement qui a été mise en place pour permettre une collaboration internationale souple sur ce programme, ainsi que les mécanisme de tests, certifications et de validation d’ajout de fonctionnalités et d’idées. ..

Le compte rendu complet peut être téléchargé ICI

Les transparents de chacune des présentations sont disponibles à l’adresse suivante : http://jeux.gdria.fr/documents.html

 

Compte-rendu des 25èmes JFSMA

Par Catherine Garbay

La vingt-cinquième édition des Journées Francophones sur les Systèmes Multi-Agents (JFSMA) s’est déroulée à Caen au sein de la plateforme IA du 3 au 7 juillet 2017. Les JFSMA,
rendez- vous annuel des chercheurs francophones en SMA, représentent un lieu d’échange et de discussions privilégiant l’ouverture et la rencontre entre plusieurs disciplines
(intelligence artificielle, vie artificielle, sciences humaines, systèmes distribués ou génie logiciel). Cette édition des JFSMA a donné lieu à des présentations de qualité des travaux en
cours dans les équipes françaises de recherche. Les différents formats de présentation (orales, posters et démonstrations) ont donné lieu à des échanges très fructueux. et nous
avons pu noter une très bonne participation aux sessions (entre 45 et 60 participants environ).
Les contributions présentées ont couvert les quatre grands champs applicatifs des SMA :

  •  le développement de systèmes informatiques décentralisés où l’approche SMA permet
  • l’intégration flexible et la coopération de logiciels et de services autonomes ;
  • la résolution collective de problème pour laquelle il s’agit de résoudre de manière
  • distribuée un problème qui se pose globalement à la collectivité d’agents ;
  •  la simulation de phénomènes complexes où la modélisation multi-agents apporte un cadre conceptuel permettant la représentation et la simulation de systèmes faisant
    intervenir différentes entités en interaction ;
  • le développement de systèmes médiatisés où utilisateurs humains et agents artificiels interagissent directement ou indirectement, dans le cadre d’activités collectives de type
    éducatif, culturel ou social.

Vous trouverez le compte rendu global ICI

Compte rendu des 28es Journées Francophones d’Ingénierie des Connaissances IC

Par Catherine Roussey, Irstea centre de Clermont-Ferrand.

Organisée chaque année depuis 1997 sous l’égide du GRACQ (Groupe de Recherche en Acquisition des Connaissances) puis du collège IC de l’AFIA, les journées francophones d’Ingénierie des
Connaissances (IC) constituent un lieu d’échanges et de réflexions de la communauté francophone académique et industrielle sur les concepts, méthodes et techniques permettant de modéliser,
d’acquérir et de traiter les connaissances dans des domaines d'application variés. Lire la suite

Compte-rendu des 15èmes RJCIA

Par : Matthieu Geist, CentraleSupélec

Les rencontres des jeunes chercheurs en intelligence artificielle (RJCIA) s’adressent explicitement aux chercheurs en IA en début de carrière, doctorants et titulaires d’un doctorat depuis moins d’un an.

La quinzième édition des RJCIA s’est déroulée cette année dans le cadre de la Plate-Forme Intelligence Artificielle (PFIA) à Rennes, après les éditions de Clermont-Ferrand en 2016 (colocalisée avec RFIA), de Rennes en 2015, de Rouen en 2014 (colocalisée avec RFIA), Lille en 2013, Chambéry en 2011, Hammamet en 2009, Grenoble en 2007, Nice en 2005, Laval en 2003, Lyon en 2000, Toulouse en 1998, Nantes en 1996, Marseille en 1994 et Rennes en 1992. Ces rencontres sont soutenues par l’Association Française d’Intelligence Artificielle (AFIA) depuis leur commencement.

La particularité de ces rencontres par rapport aux autres conférences de la plate-forme est qu’elle offre un panorama transverse de la recherche francophone en Intelligence Artificielle, vu par le prisme des communications de ses jeunes chercheurs. L’objectif principal des RJCIA est d’offrir un espace de communication et de discussion interdisciplinaire aux jeunes chercheurs, leur permettant de présenter des travaux n’étant pas complètement aboutis ou préliminaires. Dans cet objectif, les RJCIA 2017 ont poursuivi l’idée de permettre aux auteurs de soumettre deux types d’articles :
* les communications de synthèse, ayant pour vocation de permettre aux doctorants de première année de présenter leur sujet de thèse. Une telle communication de synthèse permet de présenter un état de l’art, d’identifier des problématiques et/ou de proposer de première pistes de travail ;
* les communications de recherche, dont l’objectif est de permettre aux jeunes chercheurs plus confirmés de présenter des travaux de recherche originaux théoriques, expérimentaux ou à vocation opérationnelle. Lire la suite